Droit au logement opposable – point de vue de l’opposition lunaire

January 31, 2007

Les affreux ultra-libéraux ont de nouveau frappé.

Jean Dubois, de Transtaaftl, qu’on n’avait pas lu depuis on bon bout de temps, nous a sorti un nouveau post décappant. Cette fois-ci sur le “droit au logement opposable”. Je me demande comment il a fait pour ne pas se faire censurer. Il dit qu’une solution concrète à la crise du logement en France passe par plus de marché. Et non pas moins. Le droit opposable au logement ne peut que se transformer en machinerie juridico-administrative inefficace. Mais une telle thèse, c’est de l’anathème dans la conjoncture actuelle !

Récemment un article du Financial Times a mis les choses en perspective. La notion de droit au logement opposable vient en fait d’Outre-manche. Non pas d’Angleterre, où le problème du logement n’est pas excessivement grave, mais “d’Outre-mur-d’Hadrien”: l’Ecosse. De plus, le même article nous dit:

“The Insee statistics agency puts the number of French homeless at 86,500. This suggests the issue is being exaggerated in a country of 60m, compared with the 40,000 homeless recorded among Scotland’s 5m residents.”

(dois-je traduire? La loi Toubon me punira-t-elle ?)

Nous dirigerions-nous vers un modèle Ecossais qui a franchement l’air de bien marcher?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: